Pays de Lorient et ESS

PAYS DE LORIENT ET E.S.S.
 Avec 11.4 % d’établissements implantés pour 8 604 emplois, soit 13.06 % des salariés du Pays de Lorient, l’ESS reste en retard sur le territoire, mais gagne du terrain.Cadrage_gnral
Le Pays de Lorient représente une part importante de l’ESS sur le Morbihan, puisqu’il englobe 28.6 % des établissements ; ceci étant essentiellement dû à la part importante des mutuelles qui représentent 49.2 % des mutuelles morbihannaises (26.8 % des associations, 35.8 % des coopératives) pour 28 % de l’emploi. 

Une croissance de 13.8 % L’ESS est en voie de développement avec une croissance de l’emploi de + 13.82 % entre 2002 et 2006. Une croissance principalement forte au niveau des coopératives avec + 78.07 % des emplois et + 4.8 % au niveau des associations. Des trois grandes familles étudiées, le poids des associations domine avec près de 583 établissements (soit 78.7 %), oeuvrant principalement dans les secteurs de l’action sociale, de l’éducation, des loisirs, du sport, et de la culture. Près de six emplois dix, sont dans le social, la santé et l’éducation
Près de trois quarts des emplois sur le Pays de Lorient se situe dans l’économie « résidentielle » à savoir des emplois de proximité regroupantRpartition_ESS_par_famille les activités essentiellement destinées à satisfaire les besoins des populations locales : activités de services aux particuliers, construction, santé, action sociale, commerce de détail, activités financières, transports de voyageurs…

Trois secteurs d’activités sont prépondérants sur le Pays de Lorient, à savoir :
– L’action sociale, dont les établissements (88 % d’associations et 11 % de mutuelles) appartenant au champ de l’ESS représentent plus de 60 % des effectifs salariés et entreprises de l’économie globale.

– La santé, deuxième secteur et principalement exercé par les mutuelles (61%) et les associations (49%) dont le poids dans l’Economie Sociale est considérable au vu de sa faible part d’établissements (2% seulement des entreprises de l’ESS et 5 % dans l’économie), avec 18 % de l’emploi.

– L’éducation, qui représente 18 % de l’emploi et 12 % des établissements de l’ESS ; Ce domaine d’activité est exclusivement exercé par les associations. Outre ces trois secteurs d’activités, les activités financières et les assurances représentent également sur le territoire une part importante dans l’économie. En effet, le secteur financier est très bien implanté avec plus de 60 % des effectifs et d’établissements sur l’ensemble du Pays. Quant au secteur des assurances, c’est près de la moitié des effectifs qui entre dans le champ de l’Economie Sociale.
Bien que ces deux secteurs soient peu représentatifs au niveau de l’ensemble de l’Economie Sociale de part leur petite taille et leur peu de salariés, il reste omniprésent de part son positionnement dans l’économie.